Vous êtes ...

La VAE est financée par les différents acteurs de la formation professionnelle continue. Les modalités de prise en charge dépendent du statut du candidat.
Attention, quelque soit le statut du candidat, celui-ci doit justifier d'au moins 3 ans (consécutifs ou non) d'expérience. 
 

Vous êtes salarié (CDI ou CDD)

 
  • Votre projet interesse votre employeur
Celui-ci soutient votre initiative, car votre projet coïncide avec ses besoins en qualification, mobilité...Votre demande de VAE peut être prise en charge sur le plan de plan de formation de l’entreprise. Votre VAE peut également être réalisée dans le cadre d'un DIF, sous reserve du respect des règles d'utilisation du DIF.

  • Votre projet ne répond pas aux besoins votre employeur

le Fongecif peut prendre en charge la rémunération et une partie des coûts liés à la VAE (validation ou accompagnement). Voir le Fongecif Ile-de-France

2 possibilités

1- Vous réalisez votre VAE en dehors de votre temps de travail : vous n’avez alors pas de démarche à effectuer auprès de votre employeur et n''êtes pas tenu de l'informer de votre projet.

2- Vous souhaitez bénéficier du congé VAE vous permettant de réaliser votre VAE sur votre temps de travail (24h maxi) :

Le congé VAE

Le congé pour VAE est assimilé à une période de travail effectif. La durée du congé VAe ne peut pas être imputée sur la durée du congé annuel.
Le bénéficiaire conserve  tous ses avantages et obligations liés à son statut de salarié (protection sociale, droits à l'ancienneté, etc).
Mode d'emploi
Vous devez demander par écrit une autorisation d’absence dans la limite de 24 heures (24 heures de temps de travail, soit l'équivalent de 3 jours, en une ou plusieurs séquences) à votre employeur, au plus tard 2 mois et demi (75 jours) avant le début de ces actions.

Cette demande doit préciser :
• le diplôme, titre ou certificat de qualification visé ;
• les dates, la nature et la durée des actions vous permettant de valider les acquis
de votre expérience ;
• la dénomination de l’autorité ou de l’organisme qui délivre la certification.
Dans les 30 jours qui suivent la réception de votre demande, votre employeur doit vous répondre par écrit pour indiquer son accord ou les raisons de service qui motivent le report du départ en congé VAE. Ce report ne peut excéder 6 mois.
La demande de prise en charge des dépenses liées au congé (maintien de la rémunération) doit parvenir au Fongecif 45 jours avant le début de l'action.

Obligation d'assiduité
Le bénéficiaire doit présenter une attestation de fréquentation effective fournie par l'autorité ou l'organisme habilité à délivrer la certification.

Télécharger : modèle type de demande de congé

 

Vous êtes non salarié

Professions libérales, exploitants agricoles, artisans, commerçants, travailleurs indépendants
- Pour les chefs d'entreprises, commerçants, travailleurs indépendants, consultez l'AGEFICE des professions libérales (hors médecins) consultez le FIF PL et le site VAE des professions libérales.

Vous êtes demandeur d'emploi

Les dépenses liées à la VAE peuvent être prises en charge par Pôle emploi. Les modalités de prise en charge diffèrent selon que vous êtes demandeur d'emploi indemnisé ou non indémnisé. 

Les demandeurs d'emploi en démarche VAE doivent rester disponibles à l'emploi. La VAE n'étant pas une période de formation, les demandeurs d'emploi continuent de bénéficier de l'ARE.

Nature de l'aide

Peuvent être prises en charge par Pôle emploi les dépenses concernant :

  • les droits d’inscription auprès de l’organisme certificateur,

  • les prestations d’accompagnement,

  • les actions de validation proprement dites (frais de constitution du jury, de déplacement, de copie, de timbres ainsi que tous les frais liés à la mise en situation tel que l’achat ou la location de matériel

Cependant le montant de l'aide dépend de la direction régionale de Pôle emploi et est soumise à des barèmes

A titre indicatif : Coût moyen de prise en charge par Pôle emploi pour chaque bénéficiaire : 640 € (source Pôle emploi) mais cette prise en charge par pôle emploi peut être complémentaire ou subsidiaire aux dispositifs financés par les conseils régionaux, généraux ou toute autre collectivité publique...

En savoir plus sur le site de Pôle emploi

 

D'autres aides
  • Gratuité pour les demandeurs d’emploi pour l’accès à un titre professionnel du Ministère chargé de l’emploi.
  • Pour le secondaire jusqu’à BAC+2 (Éducation nationale), gratuité des différentes phases du processus (accueil, information, conseil, recevabilité, jury, documents) hormis l’accompagnement.
  • Chéquiers VAE ou aide à la VAE par les conseils régionaux. Le chequier VAE du Conseil régional Ile-de-France.